Comment "Cartographier la communication savante"? Quelques réflexions sur le projet du Stanford Humanities Center

29 mars 2012
Par

"Mapping the Republic of Letters" : présentation et discussion

Dirigé par Dan Edelstein et Paula Findlen (Stanford University), le projet est developpé avec le soutien du Stanford Humanities Center. Ses deux responsables le présentent de la façon suivante:

"Before research universities and disciplinary colloquia, scholars depended largely on correspondence networks for the dissemination and exchange of ideas. These informal communities, collectively known as the Republic of Letters, pose considerable challenges to the modern historian, as their contours blur and shift over time. With the help of advanced visualization techniques, this project is literally "mapping" the Republic of Letters, by plotting the geographic data for the senders and receivers of correspondences. These maps will allow researchers to perceive the larger patterns of intellectual exchange in the early-modern world and raise new questions about the importance of places, nations, and cities, in the circulation of knowledge."

Le document suivant en propose une présentation plus détaillée : http://republicofletters.stanford.edu/

Sources

La cartographie que l'on peut actuellement consulter en ligne (http://toolingup.stanford.edu/rplviz/rplviz.swf) repose sur la mise en œuvre de deux corpus:

- l' "Electronic Enlightenment", réalisé par l'université d'Oxford (http://www.e-enlightenment.com/info/index.html), propose un ensemble de 58 555 letters (à la date d'octobre 2010), échangées entre le début du XVIIe siècle et le milieu du XIXe sièclese

- un ensemble d'études de cas réalisés par les chercheurs de l'équipe: il s'agit actuellement des correspondances d'Athanasius Kircher,

Méthodes

Le cœur du projet réside dans la mise au point d'outils informatiques performant, permettant de proposer une cartographie dynamique des échanges de correspondanecs savantes entre 1629 et 1800.

Les objectifs poursuivis, et les outils mobilisés, font l'objet d'une présentation synthétioque, datent de l'été 2009, intitulée  "Visualizing the Republic of Letters", œuvre de Daniel Chang, Yuankai Ge, Shiwei Song, Nicole Coleman, Jon Christensen, et Jeffrey Heer (Stanford University)

Objectifs


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Equipe "Correspondances savantes"

Laisser un commentaire

Blogoliste


Carnets de recherche